Retour au blog

Comment prévenir et traiter les risques rongeurs en Grande distribution et en GMS

La protection contre les risques liés aux rongeurs dans les grandes et moyennes surfaces (GMS) représente un défi majeur. Le vrai défi consiste à pouvoir répondre durablement aux normes réglementaires strictes en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire. Prévenir et traiter les risques nuisibles pour garantir la qualité des produits et la sécurité des clients est essentiel.

Les rongeurs en Grande distribution représentent un risque majeur au quotidien.

Quels sont les enjeux de la lutte anti-rongeurs pour les GMS ?

Les enjeux sont multiples : entre protection de l’image de marque jusqu’aux pertes financières liées aux dégradations de marchandises, voire des sanctions administratives et fermetures temporaires ou définitives d’établissement.

  • L’enjeu d’image concerne surtout la surface de vente car les rongeurs peuvent être aperçus dans cette partie par les clients. En réserves, la marque employeur peut également être mise à mal car il s’agit des conditions de travail de vos employés.
  • L’enjeu sanitaire concerne tant la surface de vente que les réserves. La présence de rongeurs en magasin peut entraîner des salissures, des contaminations alimentaires, des transmissions de maladies et mettre en péril les efforts déployés en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire au sein de l’établissement.  Les rongeurs représentent ainsi un risque majeur pour la santé publique.
  • L’enjeu financier enfin qui peut toucher toute entreprise via notamment la perte de marchandise souillée ou grignotée et la dégradation globale de la structure de bâtiment. Surtout lorsqu’il s’agit de supermarchés ou hypermarchés où les zones de stockage sont assez conséquentes et donc la quantité de matière stockée est importante. Une infestation importante correspond à autant de produits jetés donc non vendables.

Pour répondre à ces problématiques et se conformer à la réglementation en matière de sécurité alimentaire, notamment HACCP, les enseignes de Grande Distribution doivent mettre en place des protocoles stricts de prévention, de traitement et d’élimination des nuisibles. Ces protocoles doivent être intégrés dans la gestion quotidienne de l’établissement afin de garantir un environnement sûr, sain et conforme aux normes réglementaires.

Quelle stratégie pour protéger les différentes zones contre les rongeurs en Grande Distribution ?

Au sein d’une GMS, les zones sensibles aux infestations de rongeurs sont les suivantes : les zones de stockage, les espaces de manutention, les zones de déchargement des marchandises et les zones où les aliments sont entreposés ou manipulés. Une inspection approfondie de ces zones permettra de repérer les signes d’activité des rongeurs, tels que des traces d’excréments, des dommages aux emballages et des traces de grignotage/ des trous.

La stratégie de prévention et de protection contre les rongeurs en surface de vente ne sera pas identique à celle des réserves. Les méthodes de lutte doivent donc être adaptées selon la zone à protéger.

Protéger les rayons de la surface de vente

La protection des rayons dans les surfaces de vente nécessite des systèmes axés principalement sur la détection et la répulsion des rongeurs. Dans cette optique, la détection précise les espèces de rongeurs présentes et est donc essentielle. Capturer efficacement les rats dans les rayons peut s’avérer complexe, en tout cas avec des boîtes de certaines tailles. Pour les souris, des boîtes de capture sécurisées peuvent éventuellement être dissimulées sous ou derrière les racks de présentation des produits, leur taille devant être adaptée pour s’intégrer discrètement et ne pas être visibles par les clients.

Les dispositifs tels que les appareils à ultrasons ou sismiques 🔗 sont particulièrement adaptés pour protéger ces zones et repousser les nuisibles. Les ultrasons perturbent le système nerveux des rongeurs ainsi que leur capacité de repérage dans l’espace, les incitant à éviter la zone traitée. Ces systèmes peuvent être installés sous les gondoles et émettre des ondes à 360 degrés.

Cette méthode de répulsion sans recours à des produits chimiques est sûre pour les clients et le personnel. De plus, elle facilite la capture des rongeurs désorientés grâce aux ultrasons et aux systèmes sismiques, renforçant ainsi l’efficacité globale du dispositif de protection contre les nuisibles.

Les capteurs de détection 🔗 peuvent être installés en dessous des étagères de vos gondoles. Cette surveillance discrète permettra de détecter toute activité de rongeurs dans les zones de vente sans perturber l’expérience des clients. Ainsi lorsque la souris est détectée en surface de vente, vous serez averti immédiatement et vous pourrez mettre en place les actions correctives nécessaires.

Protéger les zones de réserves, de stockage et de manutention

Pour protéger efficacement les zones de stockage et de manutention, nous recommandons l’utilisation de boîtes de capture ou de pièges multi-captures 🔗, associées à des appâts non chimiques. Ces dispositifs sont particulièrement adaptés pour sécuriser les pourtours des réserves ainsi que les zones proches des portes reliant les réserves aux surfaces de vente, étant donné qu’ils sont des points de passage stratégiques pour les rongeurs.

De plus, il est essentiel de protéger les murs extérieurs, car les souris et les rats peuvent se déplacer et nidifier dans l’isolant. Les systèmes sismiques sont très efficaces pour faire face à cette problématique de rongeurs dans les cloisons et créer un périmètre de protection tout autour du site.

Maintenir les zones de stockage et de manutention propres et bien rangées est essentiel pour limiter les endroits dans lesquels les rongeurs peuvent se cacher et se reproduire.

Les rongeurs en Grande distribution représentent un risque majeur au quotidien.

Protéger les zones de déchargement des marchandises

La zone de déchargement des marchandises est un point crucial dans la prévention contre les infiltrations de rongeurs dans les GMS. Positionner les boîtes multi-capture dans ces zones est important car ce sont des points d’accès de nouveaux “arrivants”. Voici quelques conseils pour protéger cette zone sensible :

1. Fermeture des portes de quai :

Assurez-vous que les portes des quais d’expédition et de livraison soient fermées en dehors des heures de livraison pour limiter l’accès des rongeurs à l’intérieur du bâtiment depuis la zone de déchargement.

2. Protocoles de qualité et de surveillance :

Établissez des protocoles de qualité et de surveillance renforcés lors du déchargement des marchandises pour détecter toute intrusion de rongeurs dans les palettes/cartons dès leur arrivée. Vérifiez la conformité des marchandises livrées et détectez tout emballage endommagé ou suspect pouvant indiquer une infestation de rongeurs.

3. Sensibilisation du personnel :

Sensibilisez le personnel responsable du déchargement des marchandises aux signes d’activité des rongeurs et aux mesures à prendre en cas de détection.

Quelques bonnes pratiques pour limiter les infestations de rongeurs en GMS :

  • Maintien de l’hygiène et de la propreté en procédant à un nettoyage régulier de zones stratégiques
  • Une gestion rigoureuse des déchets (stockage de déchets dans les conteneurs hermétiques, les poubelles vidées régulièrement, éviter tous débris alimentaires par terre) et une signalétique claire qui encourage le personnel à respecter les protocoles de gestion des déchets.
  • Inspections régulières pour repérer les signes d’activité des rongeurs et identifier les zones à risques
  • Formation du personnel aux bonnes pratiques en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire, en mettant l’accent sur la prévention des infestations de rongeurs.
  • Inspection et obturation des points d’accès potentiels des rongeurs (petites ouvertures et fissures dans le bâtiment, les conduits/gaines/fourreaux, etc.);

L’importance du monitoring de l’activité de rongeurs en Grande Distribution

Le suivi de l’activité de rongeurs est crucial pour réussir votre stratégie de lutte anti-rongeur. Les méthodes de détection classique, de répulsion et de capture peuvent être boostées par une approche innovante qui combine la technologie de capteurs IoT et une application mobile de suivi.

Les capteurs peuvent être utilisés séparément en dessous d’étagères de gondoles, comme indiqué précédemment, ou installés dans les pièges vous fournissant l’information sur le nombre de détections ou de captures et ceci par zone, par tranche horaire et aussi par magasin s’il s’agit d’un multi-sites.

Les gestionnaires peuvent suivre l’activité des rongeurs en temps réel grâce aux données transmises par les capteurs. Cet outil permet d’éditer les reportings mensuels avec les datas importantes permettant de prendre de bonnes décisions et d’évaluer le niveau d’infestation dans chaque zone surveillée.

Conclusion

En conclusion, une stratégie qui se base sur une approche proactive et multi-facettes, couplée de systèmes de pointe, vous permettra d’éliminer les risques d’infestation et de protéger la réputation et la rentabilité de l’entreprise. La lutte contre les rongeurs doit être abordée de manière intégrée, en combinant plusieurs méthodes de contrôle pour une efficacité maximale.

A lire également

Une réponse